Interstice

Maison de ville remaniée de nombreuses fois →

Haut perchée

Entourée d'un jardin soigné qu'il était impératif →

Transition vitrée pour une maison chalet

Située en bordure de forêt, cette petite →

Demi-niveaux

Autrefois occupée par un petit commerce en →

Maison P

Restructuration complète. →

Au 4ème sans ascenseur

En plein quartier St Hélier, cet appartement →

R+1=1

Occasion idéale pour de nouveaux acheteurs, ce →

Maison en deux temps

L'axe principal du projet était de réaliser →

Maison Passive

Dans un hameau, en pleine campagne de →

Studette 'Au Pair'

Situé au cœur d’un lotissement, le pavillon →

Une contemporaine dans les bois

Déjà dotée d'une extension insuffisante, non utilisable →

Deux pour Une

Située dans un quartier résidentiel, la parcelle →

1/4 de tour

Cette maison de plein pied des années →

Gîte Rural

Le projet consistait à créer un gîte →

La Petite Boîte Noire

Cette extension sur pilotis réalisée en milieu →

La rénovation d’un bâtiment vise généralement plusieurs objectifs :

  • Faire baisser la consommation et donc les coûts en énergie
  • Changer la chaudière par un équipement dernière génération plus performant et moins gourmand en énergie, installer un poêle à bois pour se chauffer à l’aide d’une énergie renouvelable, remplacer les fenêtres par des menuiseries à double vitrage, isoler la toiture et isoler les murs par l’intérieur ou l’extérieur (ITE) sont les premiers réflexes à avoir pour diminuer les déperditions énergétiques d’un bâtiment et donc, diminuer radicalement ses consommations d’énergie. Les solutions sont nombreuses et peuvent s’adapter à tous types de bâtiments, il est par ailleurs préférable de s’adresser à un professionnel du bâtiment (Architecte, Bureau d’études thermique…) pour déterminer la combinaison de travaux la plus judicieuse.
  • Améliorer le confort des habitants ou usagers Courants d’air, perte de chaleur, bruit, humidité… Les savoir-faire d’aujourd’hui permettent d’intervenir sur ces différents points pour rendre une habitation plus agréable à vivre pour ses usagers.
  • Augmenter la valeur du bien Un bien rénové et économe en énergie est synonyme de qualité et de confort de vie et aura un atout sérieux lors d’une revente éventuelle.

Les nouvelles réglementations thermiques encouragent les propriétaires à rénover leurs habitations pour améliorer leurs performances énergétiques afin de diminuer les besoins et dépenses en énergie. Des aides financières existent et peuvent aider au financement des travaux.

Une extension consiste à créer une surface de plancher neuve venant agrandir la surface déjà existante. Elle est donc accessible directement par l’intérieur du bâtiment existant (sinon il s’agit d’une annexe et non d’une extension). Elle peut être de plain-pied ou sur plusieurs niveaux, montée sur pilotis ou semi-enterrée, présenter un toit plat ou en pente avec tous types de revêtement de couverture… Elle peut prendre le même aspect que le bâti initial ou au contraire s’en démarquer franchement.

Bien qu’accolée au bâti existant, une extension est généralement conçue comme un bâtiment indépendant avec une structure qui lui est propre, désolidarisée du bâti existant pour ne pas fragiliser celui-ci.

La restructuration d’un bâtiment concerne essentiellement ses aménagements intérieurs et peut toucher à sa structure porteuse (rehausse de plancher ou de toiture, décaissement,…). Dans ce cas, seule la structure porteuse principale est conservée et mise à nu et tout ou partie des cloisons est déposée pour réaménager l’espace intérieur aux convenances des futurs habitants.

Il s’agit de modifier le cloisonnement, la distribution des pièces, remplacer ou créer un escalier, aménager des combles jusque-là non habités, créer des fenêtres de toit, mettre en isolation une toiture ou ajouter un complément d’isolation sur les murs existants… Il peut également s’agir d’une ouverture dans un mur porteur pour agrandir un espace de vie, d’agrandir des baies existantes pour augmenter l’apport de lumière naturelle…

Une restructuration s’accompagne souvent d’une rénovation énergétique s’il s’agit d’un bâtiment relativement ancien.

On parlera de construction neuve dans deux cas de figure :

  • Soit il s’agit de construire un bâtiment neuf sur un terrain vierge de toute construction
  • Soit il s’agit de démolir tout le bâti existant pour construire à nouveau. Cette solution peut s’avérer plus avantageuse qu’une rénovation si celle-ci est estimée trop risquée ou trop coûteuse, si les espaces existants ne permettent pas de réaménager correctement ou si la structure n’est pas suffisamment saine pour être conservée.

Une construction neuve est la solution la plus flexible en termes d’aménagement puisqu’elle dépend seulement des volontés des futurs propriétaires et de leur budget. Une construction neuve sera également aux dernières normes en termes de confort thermique. Il faudra d’ailleurs prévoir de réserver un pourcentage non négligeable du budget pour financer les études thermiques, les tests de performances et les équipements nécessaires à assurer la conformité du bâtiment aux dernières réglementations en vigueur au moment du dépôt du permis de construire.

Certains bâtiments présentent une configuration favorable à une extension verticale que l’on appelle alors surélévation.

Dans ce cas, on dépose intégralement la toiture et la charpente pour venir créer un ou plusieurs niveaux supplémentaires ainsi qu’une nouvelle toiture reposant directement sur les murs porteurs existants. Une surélévation en structure légère (en murs ossature bois par exemple) sera idéale pour ne pas surcharger la structure porteuse déjà en place.

Une surélévation peut s’avérer plus intéressante qu’une extension si le terrain disponible autour de la construction est restreint ou si les règles d’urbanisme ne permettent pas d’augmenter la surface d’emprise au sol du bâtiment. Elle peut également s’avérer plus économique puisqu’elle ne nécessite pas de terrasser ni de créer de nouvelles fondations. Les surfaces ainsi créées ont donc un coût plus réduit au mètre carré qu’en construction neuve ou en extension.