Transition vitrée pour une maison chalet

Située en bordure de forêt, cette petite maison chalet se confinait sous sa longue toiture en ardoises naturelles. Les pignons orientées Nord et Sud formaient les accès à la maison, dont la surface habitable ne dépassait pas 28 m² (RDC + mezzanine sous rampant).

Le projet d'extension souhaité par le jeune couple propriétaire permettait de tripler la surface habitable et d'anticiper les besoins d'une famille grandissante. L'emprise au sol de l'extension de cette maison située en zone naturelle était limitée à 50m2.

Une verrière vient faire le trait d'union entre les deux volumes, reprenant la pente de toit existante puis s'en décrochant doucement pour recevoir l'entrée de la maison.

La cuisine ouverte sur le séjour s'insère dans l'interstice ainsi créé entre le neuf et l'existant et profite d'une lumière zénithale généreuse. Une passerelle relie la mezzanine de la maison chalet au nouvel étage de l'extension.